Pas de tekos au Carnet :(

Aller en bas

Pas de tekos au Carnet :(

Message  NöM@D le Mar 1 Juil - 17:40

Le teknival d'été s'éloigne de Frossay



Trop complexe à organiser en Loire-Atlantique, le festival techno des 5 et 6 juillet pourrait atterrir en Mayenne. Les regards se tournent vers le terrain militaire d'Hardanges.
>> Forum : que pensez-vous de ce lieu pour le teknival d'été ?
La machine est lancée, il sera difficile de l'arrêter. Quel que soit le lieu choisi, des milliers de raveurs se préparent à faire la fête en Pays de la Loire, le week-end prochain. Pour autant, le collectif Korn'g'heol a pris acte de la difficulté d'organiser son festival à Frossay, en Loire-Atlantique. Le site du Carnet, les pieds dans la Loire et par ailleurs en phase finale de dépollution (1), est trop dangereux.

Deuxième raison, et pas la plus anecdotique : le passage du Tour de France le lendemain, lundi 7juillet, dans l'ouest du département. Hier, à l'issue d'une rencontre à la préfecture, les organisateurs se sont laissés convaincre : à eux de proposer un site mieux adapté dans la région.

« Qu'on relâche la pression »

Les regards se tournent alors vers la commune d'Hardanges, 217 habitants, située au nord du département de la Mayenne. Et plus précisément un terrain militaire de 260 hectares, où s'entraîne le 42e régiment de transmissions de Laval. Répertorié en 2005 comme un site possible d'accueil des rave-parties, il avait été envisagé, l'an dernier, pour accueillir le teknival d'été.

Le temps était à la pluie, le terrain boueux, les 40 000 festivaliers se sont finalement retrouvés sur l'aéroport de Saint-Brieuc. « La préfecture de Bretagne a proposé Hardanges l'an dernier : pourquoi le site serait-il refusé cette année ?, argumente l'un des membres du collectif techno. De toute façon, le préfet sait qu'il va falloir lâcher du lest ».

Au-delà de la tenue du teknival, annoncé comme une manifestation « festive et revendicative », les raveurs attendent des engagements à plus long terme sur l'autorisation de soirées multisons de moins de 10 000 personnes. « On veut rentrer dans une espèce de normalité sans être obligés de devenir des professionnels du spectacle. Qu'on relâche la pression, que l'État respecte la loi et ne se mêle pas des manifestations de moins de 500 personnes ! »

« En temps ordinaire,on saurait gérer »

La réunion d'hier semble avoir amorcé le dialogue. Selon les teufeurs, la balle est dans le camp du préfet de région. Ce dernier n'a pas encore réagi à cette nouvelle proposition de site mais aurait évoqué la tenue d'un mini teknival en septembre prochain, en Loire-Atlantique, proposition jugée insuffisante par le collectif.

Le maire d'Hardanges, lui, ne disposait hier soir d'aucune information sur l'arrivée du teknival dans sa commune. Et, à Laval, Anne Frackowiak, directrice de cabinet, expliquait que la préfecture « n'avait été officiellement saisie d'aucune demande », ajoutant : « En temps ordinaire, on saurait gérer. Mais là, cinq jours avant, ça serait trop compliqué à organiser, notamment au niveau des secours. »

La prudence reste donc de mise. Les expériences passées ont montré que, dans les raves, tout peut encore changer jusqu'à la dernière minute.

Isabelle LABARREavec Arnaud BÉLIER.

(1) Les rives de l'estuaire ont fait l'objet d'un chantier de nettoyage après le déversement de 500 tonnes de fuel en Loire, en mars dernier.

Ouest-France

_________________
"Good artists copy, great artists steal."
"Be the life of the party making the party come to life"
"Message is in music."
"Remember happiness is a way of travel not a destination."
NöM@D
NöM@D
Président du vice

Nombre de messages : 606
Localisation : Uranus
Date d'inscription : 13/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://dtc-asso.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de tekos au Carnet :(

Message  NöM@D le Ven 4 Juil - 15:23

Le teknival est officiellement annulé
Après avoir annoncé la tenue d'un festival techno revendicatif, les organisateurs font machine arrière. Ils ont obtenu des garanties du préfet. La base suivra-t-elle ?
Les négociations ont repris, ont abouti et les organisateurs ont fait machine arrière. Voilà résumée la journée d'hier. « Les sound-systems du collectif Korng'h'eol annulent donc la manifestation revendi-festive prévue ce week-end. » Traduction à l'usage de ceux qui n'auraient pas suivi le feuilleton: le festival techno qui devait réunir 20000 à 40000 teufeurs en Loire-Atlantique n'aura pas lieu. Ce qui mérite un peu de décryptage.

La génèse. Le collectif tenait à organiser un festival grand format pour montrer sa force dans un département privé de grand rassemblement depuis des années. « Le teknival est aux teufeurs ce que la grève est aux salariés », disait un organisateur dans nos colonnes. Bref, un mouvement de protestation. Très vite, le préfet a dit non. Les négociations ont été rompues. Avant de reprendre. Et le collectif a vu, hier, de nombreuses revendications satisfaites.

Pourquoi le revirement ? Dans un communiqué, Korg'h'eol note que les sound-systems ont obtenu gain de cause pour trois de leurs revendications majeures. Ainsi, quatre à cinq fêtes multisons « à vocation départementale » pourront être organisées « à taille humaine » chaque année. Tout au long de l'année, les conditions d'organisation des petites fêtes (moins de 500 personnes) seraient aussi assouplies « conformément » à la loi.

En outre, le collectif attend désormais une meilleure « réceptivité » aux déclarations de soirées de plus de 500 teufeurs. Il note enfin qu'un « dialogue » a pu être mis en place avec les autorités. Un teufeur chevronné commente: « C'est bien que des collectifs se battent pour faire vivre notre culture. Nous ne sommes pas des gens irresponsables et déconnectés des réalités. »

L'effet Tour de France. Qu'ils le veuillent ou non, en choisissant le week-end des 5 et 6 juillet pour leur teknival, les organisateurs s'étaient indirectement trouvé un allié de poids: le Tour de France. La compétition doit traverser la Loire-Atlantique lundi 7... Les forces de l'ordre pouvaient très difficilement assurer la sécurité de l'épreuve en même temps que l'encadrement d'une fin de rassemblement de 20000 à 40000 teufeurs...

Le collectif dépassé par la base ? « Franchement, annuler un tekos (festival techno) à 48 heures du coup d'envoi, c'est n'importe quoi, s'amuse un DJ. Y'a sûrement déjà des gens sur les routes. Vous les voyez faire demi-tour ? C'est sûr, il y aura du son ce week-end dans le coin. Où ? J'en sais rien. En Bretagne, en Mayenne, en Loire-Atlantique... L'annulation empêchera juste d'avoir un immense rassemblement. »

Ira-t-il lui-même participer à une éventuelle fête? « Pas sûr, poursuit le musicien. Franchement, vu le contexte, si c'est pour prendre une prune des gendarmes à cause d'un pneu un peu lisse, c'est pas la peine. »


Thomas HENG.

Ouest-France

_________________
"Good artists copy, great artists steal."
"Be the life of the party making the party come to life"
"Message is in music."
"Remember happiness is a way of travel not a destination."
NöM@D
NöM@D
Président du vice

Nombre de messages : 606
Localisation : Uranus
Date d'inscription : 13/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://dtc-asso.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de tekos au Carnet :(

Message  Jésus le Mar 19 Aoû - 16:56

Juste pour te dire Romano que DTC n'accepte pas en son sein les gens qui cite Ouest France sans le critiquer ouvertement...alors rattrape toi ! Et balance du lourd, cousin !
Jésus
Jésus
Prophète

Nombre de messages : 144
Localisation : Derrière Toi Camarade !
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de tekos au Carnet :(

Message  NöM@D le Mar 26 Aoû - 14:55

Il faut se rendre à l'évidence Ouest France est le quotidien d'information inévitable (presque unique...) du grand ouest.
Certains de ces articles sont bien évidement critiquables mais là je n'y vois que de l'information.
Libre à toi de faire une critique constructive Twisted Evil
Pour plus d'infos sur la main mise de Ouest France sur les médias du grand ouest : Acrimed - Ouest-France étend son empire et les articles de l'observatoire nantais des médias.
Pour en revenir au tekos il y a quand même eu une grosse teuf au terminal charbonnier !

_________________
"Good artists copy, great artists steal."
"Be the life of the party making the party come to life"
"Message is in music."
"Remember happiness is a way of travel not a destination."
NöM@D
NöM@D
Président du vice

Nombre de messages : 606
Localisation : Uranus
Date d'inscription : 13/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://dtc-asso.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de tekos au Carnet :(

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum